Récupération d’un permis de conduire égaré : démarches à suivre

Le permis de conduire est la carte d’identité du conducteur. Sur route, c’est un document indispensable. Il justifie en effet la capacité de l’automobiliste à conduire son véhicule. Rouler sans avoir sur soi son permis de conduire, c’est risquer une lourde sanction. Toutefois, il peut arriver que cette pièce justificative soit perdue ou volée. Voici donc les démarches à suivre pour la récupérer :

Faire une déclaration de perte

Rendez-vous au commissariat ou à la préfecture de police pour déclarer la perte de votre permis de conduire. Il y aura un formulaire à remplir avant de vous approprier d’un duplicata. Après le remplissage du formulaire qui fait office de déclaration de perte, vous recevrez un récépissé. Il s’agit d’une autorisation délivrée par la police, qui vous permet de conduire pour deux mois, le temps de vous refaire votre permis de conduire.

Si la perte s’est produite à l’étranger, il faut faire une déclaration auprès de la police locale puis au consulat de France. Il faudra attendre d’être arrivé en France pour obtenir une nouvelle autorisation de conduire avant d’avoir le duplicata.

La demande du duplicata et du nouveau permis de conduire

Le duplicata permet au conducteur de circuler en toute légalité le temps d’obtenir un nouveau permis de conduire. La demande de ce justificatif doit se faire dans les délais de deux mois durant lesquels le récépissé à valeur de permis obtenu est valable. Le duplicata de permis de conduire est également délivré par la préfecture. La sous-préfecture peut aussi le fournir. Pour disposer de ce document, il est nécessaire de remplir un formulaire Cerfa de demande de duplicata. Il est également indispensable de joindre quelques pièces supplémentaires, à savoir :

•             le récépissé de déclaration de perte du permis de conduire

•             une pièce d’identité

•             quatre photos d’identité.

Par ailleurs, il faut préciser que la demande d’un nouveau permis de conduire doit se faire avec la déclaration de perte. Cette démarche peut se faire en ligne sur le site de l’ANTS ou aussi auprès de la préfecture locale.

Le coût d’une demande de duplicata

Le remplacement d’un permis de conduire égaré n’est pas gratuit. Depuis le 1er septembre 2014, faire une demande de duplicata est devenu payant. Le coût est de 25 euros. En revanche, si l’intéressé dispose encore de son nouveau permis, mais souhaite le renouveler, cette somme sera versée à la préfecture sous la forme d’un timbre fiscal. Pour les habitants de certaines régions comme la Corse, le Limousin, La Réunion, la Guyane et la Martinique, une taxe régionale supplémentaire sera appliquée. Il faut savoir que même sans disposer d’un permis de conduire, le conducteur sera toujours couvert par la compagnie d’assurances s’il a obtenu le récépissé valide de deux mois. En cas d’accident, il aura droit aux garanties de son contrat d’assurance voiture.